Ne nous emballons pas trop

Ne nous emballons pas trop

L'emballage, un fléau de notre temps

Un matériau que l’on disait aux mille vertus, est devenu une menace à l’environnement à cause d’un de ses avantages : la durabilité.  Même si les produits fabriqués de plastique pétro-sourcé ne sont pas nécessairement durables, leurs composantes persistent dans l’environnement.  Même dégradés en fines particules ils demeurent dommageables à la faune surtout celles des océans.

La conversion de la population au recyclage au cours des quarante dernières années a été fulgurante.  Aujourd’hui près de 100% des villes canadiennes offrent un programme de recyclage réduisant significativement la pression sur l’environnement. Pourtant, malgré ces efforts, l’ONU a décrété dès 2017 que la contamination des océans par le plastique était une crise planétaire.  Un des grands coupables : l’emballage. Même les infâmes bouteilles d’eau transformées en textile de type « fleece », se retrouvent au final  dans les océans au fil de l’usure du vêtement à chaque lavage du produit.

Le pétrole, à l’origine de 99% des plastiques produits aujourd’hui (selon European Bioplastic, Nova Institutes 2016), est le résultat de matières organiques soumises à des dizaines de siècles de transformation sous des plaques géologiques. Le pétrole même si d’origine initialement végétale, curieusement, n’a rien de biologique. Sa conversion en produits plastique entraine de plus une forte émission de gaz nocifs.

Heureusement, on réussit maintenant de mieux en mieux à court-circuiter les millénaires requis pour la production de pétrole en fabriquant des plastiques directement issus des végétaux, de la cellulose et/ou de l’amidon.  Par bonheur ces plastiques dit bio-sourcés sont pour la plupart biodégradables, donc inoffensifs pour les océans.

En éviter l’usage ou les récolter sur les plages

Les plastiques bio-sourcés sont donc particulièrement pertinents pour les produits d’emballage ou à usage unique.

C’est d’ailleurs ce qui a motivé Alternative Végétale à livrer ses produits avec emballage entièrement biodégradable et réduit au minium.

Si le 20e siècle a été celui du pétrole, le 21e est en bonne voie de devenir celui du bio-sourcé. À nous de faire les choix qui s’imposent: optons pour le biodégradable.

Partagez cet article !
© 2021. Propriété de Alternative Végétale

Conception de Créations Univers

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram